Préparer ses vacances en cyclotourisme

il y a 3 mois 125

La plupart des grands itinéraires à vélo sont répertoriés dans des guides imprimés, et Internet reste évidemment une source importante de documentation et d’information. N’hésitez pas à en abuser !

Le choix d’un itinéraire dépend avant tout de ses participants. Vous voyagez en famille ? Afin que le parcours soit adapté à des enfants, prévoyez des étapes courtes, de 15 à 25 km par jour, et de préférence sans voiture, comme les voies vertes. 

Aménagées sur les chemins de halage des rivières et des canaux, le long de voies ferrées désaffectées ou sur des routes forestières, elles permettent de rouler à un rythme lent, sans stress et en toute sécurité. Avant la date du grand départ, l’idéal est de tester les capacités de chacun le temps d’un long week-end. 

 Parfait pour avoir une idée du nombre de pauses à effectuer ainsi que de la quantité de provisions — boissons et nourriture — à prévoir. Autre avantage de cette sortie-test : vous pourrez vous assurer que vos enfants sont à l’aise sur la route et ont bien intégré les règles de sécurité essentielles.

Si vous voyagez seul ou entre adultes, tenez compte de votre forme physique. Même si le cyclotourisme n’est pas une affaire de performances sportives, les efforts demandés sont tout de même physiques. Pour une première fois, évitez de programmer un grand voyage. Privilégiez des étapes courtes, de 30 à 50 km par jour, et faciles, c’est-à-dire avec peu de dénivelé. 

Cela vous épargnera des blessures et une démotivation certaine. Et pour profiter pleinement du bonheur de découvrir les paysages autrement, essayez de choisir des routes en dehors des grands axes. Avec près de 16.000 km d’aménagements cyclables, la France dispose d’un bon réseau pour découvrir le cyclotourisme.

Plusieurs types de vélo conviennent à la pratique du cyclotourisme. Si vous débutez, la randonneuse a l’avantage d’être légère ; quant au vélo de cyclo-randonnée, il est justement conçu pour cet usage. La location d’un vélo, y compris à assistance électrique, est une option à ne pas négliger, notamment dans le cadre d’un premier voyage. Dans tous les cas, ne partez pas sans avoir fait une révision complète de votre bicyclette. Pour les enfants, 3 points en particulier sont à vérifier : la taille du vélo, sa qualité et son état (notamment ceux des freins, des pneus et des éclairages).

Côté équipement, ne négligez ni la sonnette ni le drapeau de sécurité pour vous signaler sur la route. Vous devrez pouvoir transporter un kit de réparation comprenant des chambres à air de rechange, un démonte pneus, des rustines, une pompe à vélo et un outil multifonction. Sans oublier un antivol. Afin d’emporter vos effets personnels, les porte-bagages avant et arrière sont très utiles pour y fixer petites et grandes sacoches. Vous y glisserez notamment des habits légers et respirants, composés de polyester, de polaires et de vêtements de pluie. Pour tous, même si le port du casque n’est obligatoire que jusqu’à 12 ans, prévoyez un casque, des gants et un gilet jaune.

Lire l’article complet