Comment faire du bivouac ?

il y a 3 mois 134

Commençons par lever une confusion fréquente et distinguer le bivouac du camping sauvage. Contrairement à ce dernier, qui consiste à occuper un emplacement plusieurs jours d’affilée, le plus souvent avec un véhicule, le bivouac implique un déplacement quotidien. 

Le principe ? installer un campement temporaire, sommaire et léger, du coucher du soleil jusqu’à son lever. Un mode de voyage très prisé de ceux qui partent plusieurs jours en randonnée (à pied, en kayak, en VTT, etc.). 

En France, si la majorité des parcs naturels régionaux et nationaux autorise le bivouac, la réglementation varie selon les régions et les sites (réserves naturelles, plaines, montagnes, etc.). Aussi, avant de poser son sac à dos n’importe où, il est important de se renseigner lors de la préparation du périple envisagé.

Installer son bivouac sur un domaine privé nécessite l’accord des propriétaires. Dans les lieux publics, il faut se conformer au règlement en vigueur — et s’acquitter parfois du paiement de taxes. Parmi les restrictions imposées, il est interdit de bivouaquer au bord des routes et des chemins, en bord de mer et sur certains sites (forêts, parcs et bois) classés (plus d’infos sur legifrance.gouv.fr ou service-public.fr). 

Une distance réglementaire est à respecter autour des points de captage d’eau potable (200 m) et des monuments historiques (500 m). Si vous souhaitez planter votre tente près d’un refuge, demandez l’autorisation du gardien.

Privilégiez la sécurité. Aussi, évitez de planter votre tente à proximité d’un troupeau ou en bordure d’un cours d’eau : son débit pourrait rapidement changer en cas d’orage. Pour les mêmes raisons, tenez-vous à une distance minimum de 70 mètres autour d’un lac. La faune qui s’y rend quotidiennement appréciera aussi. 

 Repérez un coin en hauteur et installez votre bivouac quand il fait encore jour. Préparez l’espace où vous souhaitez planter votre tente en le débarrassant des pierres et autres objets contondants. L’idéal est de disperser quelques brassées d’herbes sèches pour améliorer votre confort et prenez soin de placer l’ouverture principale à l’abri du vent. En cas de pluie, creusez une rigole de canalisation.

Lire l’article complet